Comment te préparer ?

Un entretien, ça se prépare ! Même s’il est souvent moins strict pour un job étudiant, il est important de le prendre au sérieux. Et puis, d’ici quelques temps, tu seras sans doute à la recherche d’un « vrai » job, pour lequel les entretiens que tu passeras seront bien sérieux. Alors, autant faire l’exercice ! 😉

Avant l’entretien

  • Informe-toi sur l’entreprise et le poste : Comme dans ta lettre de motivation, il est important de montrer durant l’entretien que tu t’es renseignée) sur l’entreprise dans laquelle tu postules et si possible sur le poste que tu convoites. Cela montre ta motivation et ça te permet d’anticiper certaines questions.
  • Prépare-toi à répondre aux questions les plus fréquemment posées : C’est bien connu, il y a des questions qui reviennent d’office à chaque entretien d’embauche. Alors, autant se renseigner sur ces questions typiques et préparer quelques éléments de réponse à l’avance ! On les a répertoriées pour toi dans le chapitre suivant.
  • Note les questions que tu souhaites poser : Toi aussi tu peux avoir des questions à poser à ton futur employeur. N’hésite pas à les noter quelque part pour t’en souvenir et à les poser le moment venu.
  • Localise bien le lieu de l’entretien : Evite de te perdre le jour J et d’arriver en retard ! Repère bien le lieu de l’entretien à l’avance et s’il faut, fais le chemin quelques jours avant pour voir combien de temps il te faut pour t’y rendre.
  • Imprime ton CV et ta lettre de motivation : Souvent, l’employeur l’aura déjà fait et prendra les documents avec lui, mais il est toujours bien de les emporter avec toi si ce n’est pas le cas. Cela servira de support à l’employeur pour guider l’entretien.


Pendant l’entretien

  • Sois à l’heure, voire un peu à l’avance : Il serait mal vu d’arriver en retard lors de ton entretien d’embauche. Il est même mieux d’arriver bien à l’avance. Ainsi, tu auras le temps de te poser quelques minutes et en cas d’imprévu cela te laisse une petite marge. Si, quelques jours avant, tu doutes de pouvoir te rendre à l’entretien à la date et à l’heure prévue, n’hésite pas à appeler pour essayer de le reporter. Parfois, ça ne change pas grand chose pour l’employeur et il vaut mieux ça que de lui poser un lapin le jour même !
  • Fais attention à ta tenue : Le costume pour les garçons et le tailleur pour les filles ne sont pas forcément de rigueur, surtout pour un entretien de job étudiant, mais fais tout de même attention au choix de ta tenue. Choisis-en une sobre et assez classe, qui montre que tu fais attention à ta présentation. Tu te sentiras en bonne condition pour te présenter et l’employeur appréciera l’effort. Ce sont des points facilement gagnés !
    Remarque : Si tu postules dans un magasin de vêtements, attache une importance particulière à ta tenue. Cela pourrait bien compter dans la balance !
  • Emporte tes documents : Prends avec toi ton CV, ta lettre de motivation et ta carte d’identité. Prends aussi de quoi noter !
  • Fais attention à ton langage : Reste très poli(e) et courtois(e) durant tout l’entretien. Ça aussi, ce sont des points facilement gagnés ! Surtout si tu es censé(e) être en contact avec la clientèle dans le job que tu convoites. L’employeur saura que tu t’adresseras à ses clients de façon courtoise.
  • Contrôle ton stress : Plus facile à dire qu’à faire, on le sait … Mais il est important de bien gérer ton stress. Les employeurs ont l’habitude de voir les candidats stresser en entretien, mais il ne faut pas que tu perdes complètement tes moyens.
  • Montre ton enthousiasme pour le job : De toutes les façons possibles, prouve à l’employeur ta motivation à travailler pour lui. Réponds bien clairement à toutes ses questions et le plus positivement possible.
  • Demande des infos sur la suite des événements : S’il ne te l’a pas déjà dit, demande à l’employeur quand est-ce que tu auras une réponse de sa part, et ce qui est prévu pour la suite : un essai de quelques heures ? L’embauche immédiate ? etc.


Après l’entretien

  • Fais le point : Tant que c’est encore frais dans ta tête, pense aux questions qui t’ont posé problème et à ce que tu pourrais améliorer pour tes prochains entretiens.
  • Reste joignable : Que la réponse soit positive ou négative, l’employeur va te rappeler. Évite donc de partir une semaine en vacances sans ton téléphone ! Il pourrait demander à un autre candidat de prendre ta place si tu le fais attendre …
  • Relance l’employeur si nécessaire : Si tu trouves que la réponse tarde trop, n’hésite pas à relancer la personne qui t’a fait passer l’entretien. Encore une fois, tu n’as rien à perdre car cela confirme ta motivation.

Les questions souvent posées en entretien

On a sélectionné pour toi une liste de questions fréquemment posées en entretien. Entraîne-toi à y répondre et tu seras déjà plus à l’aise lorsqu’elles surgiront en entretien !

  • Parlez-moi de vous.
    C’est LA question par excellence pour commencer un entretien. En plus d’être facile et générale, elle te permet d’avoir la parole dès le début et de te mettre en valeur.
    Ne t’étends pas sur ta vie personnelle pendant 5 minutes ; ce qui intéresse l’employeur, c’est ton parcours et pourquoi tu as postulé chez lui.
  • Résumez brièvement votre CV / Parlez-moi de votre formation en quelques mots.
    Variante du « Parlez-moi de vous », cette question sert généralement de petite introduction pour que l’employeur ait de quoi rebondir.
  • Quels sont vos points forts / Quelles sont vos qualités ?
    Passage presque obligatoire, prépare-le bien ! C’est l’occasion de te vendre, profites-en. Mais attention à ne pas en faire de trop, un ego surdimensionné est rarement apprécié…
    N’hésite pas à mettre en avant les qualités que tes proches (ou tes anciens collègues, si tu as déjà travaillé) soulignent souvent chez toi, avec des exemples concrets.
  • Quels sont vos points faibles / Quels sont vos défauts ?
    Cette question va de paire avec la précédente, on ne te donnera pas l’occasion de te vendre sans te demander de citer et expliquer tes défauts, ce serait trop facile ! 😉
    Prépare donc cette question également, ça te permettra de ne pas partir dans tous les sens et de donner des défauts acceptables professionnellement. Explique aussi comment tu comptes améliorer ces faiblesses ou quel travail sur toi-même tu fais déjà pour y remédier.
  • Que savez-vous sur notre activité / notre entreprise ?
    Les recruteurs souhaitent souvent savoir ce que les candidats connaissent de leur entreprise et à quel point ils se sont renseignés sur le secteur et le poste en question, car cela prouve leur motivation. Ne rate pas ta chance de gagner des points, renseigne-toi bien sur l’entreprise et le poste avant ton entretien !
  • Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? Qu’avez-vous à offrir de plus qu’un autre ?
    Si tu penses avoir des atouts et des qualités que d’autres n’ont pas, c’est le moment de les expliquer!
  • Qu’est-ce qui vous motive pour ce poste ?
    Même si c’est souvent la raison pour laquelle un étudiant cherche un job, évite de répondre « J’ai besoin de sous! » 😉 . Montre un réel intérêt pour le poste en lui-même !
  • Qu’attendez-vous de ce poste ?
    Il se peut que tu aies postulé dans un secteur qui se rapporte à tes études, c’est le bon moment pour souligner ce point. Explique ce que tu aimerais apprendre, les qualités que tu aimerais développer chez toi, etc. Cela vaut pour tous les jobs, on en ressort toujours avec de nouvelles compétences.
  • Comment géreriez-vous un client furieux ?
    Si tu es censé(e) être en contact avec la clientèle pour ce job, le recruteur pourrait te donner une petite mise en situation pour savoir comment tu réagirais dans telle ou telle situation. Pas de stress si tu n’as pas une super réponse à donner, après tout on apprend souvent sur le terrain …
  • Stressez-vous facilement ? / Comment gérez-vous le stress ?
    Les recruteurs questionnent souvent leurs candidats sur le stress. Inutile de mentir et dire que tu ne stresses jamais ! Explique dans quelles situations tu as tendance à stresser, pourquoi, et ce que tu fais pour tenter d’y remédier. Souviens-toi que la personne en face de toi est humaine et qu’il lui arrive certainement d’avoir des situations de stress aussi.
  • Aimez-vous le travail en équipe ?
    En règle générale, évite de répondre un « non » ferme, et encore plus s’il est évident que le travail s’effectue en équipe là où tu postules (c’est d’ailleurs très souvent le cas!).
    Si tu es très sociable et que tu t’intègres facilement dans différents groupes, c’est l’occasion parfaite de le souligner, un recruteur aime l’idée que tu trouves rapidement ta place dans son équipe s’il t’embauche.
  • Savez-vous dire « non » ?
    Le recruteur aimerait certainement en apprendre plus sur ton caractère. Répondre un « non » catégorique voudrait dire que tu te laisses trop faire, répondre « oh, ça oui ! » avec enthousiasme peut vouloir dire que tu acceptes difficilement les ordres … À toi de nuancer ta réponse avec des exemples.
  • Quels sont vos hobbys ?
    Même si c’est une question qui détend un peu l’atmosphère, garde bien à l’esprit que c’est un entretien d’embauche et ne pars pas dans tous les sens. Cite les hobbys qui peuvent être intéressants professionnellement : un sport (dépassement de soi), une organisation de jeunesse (implication et responsabilités), etc. Évite de dire que tu adores les jeux vidéos et que tu pourrais y jouer 10h d’affilée par exemple … ça n’intéressera guère le recruteur 😉
  • Avez-vous des questions ?
    Ce n’est pas obligatoire mais cela donne toujours une bonne impression d’avoir quelques questions à poser. Demande quels sont les horaires de travail, quand est-ce que tu peux espérer avoir une réponse suite à l’entretien, etc.

En te préparant à répondre à ce genre de questions, tu as déjà de quoi t’en sortir facilement !

Partager